Meuble de montage

On commence par  monter maladroitement une mouche, histoire de dire “je vais prendre une truite avec une mouche que J’AI faite”. On se sert d’un serre joint comme étau, de “vieilles” plumes piquées au hasard à un pauvre coq de basse-cours qui n’avait rien demandé et on enroule maladroitement le fil à coudre avec les doigts.

Puis, on monte sur la table du salon, ou sur le bureau de travail, on met des fibres et des bouts de fil partout, mon clavier en est plein. Ça devient vite passionnant, mais pour faire des éphémères, des plécoptères, des sedges, des stades larvaires, émergents, imago et spent. Je me suis finalement retrouvé avec une grande boite à outils pleine de plumes, de poils de fil et de fibres en tout genre. On aurait dit un concentré de l’atelier des costumes des cabarets de Paris…

Alors il fallait un petit coin, facile à organiser et fonctionnel pour tout ranger. L’idée de base est simple, un pupitre d’écolier chiné dans une brocante.

A partir de là, refaire la même base, mais le plateau doit être plat pour poser l’étau, et faire quelques étagères derrière.

P1310001

16 pièces de bois,une charnière fine, un peu de colle à bois et quelques vis et enfin pour l’esthétique des chevilles pour mettre les bobines.

Il y a largement la place pour rager les matériaux à l’intérieur, les petites bricoles et les outils sur les étagères et enfin l’étau ne quitte plus le plateau. Plus besoin de tout sortir pour se mettre à monter et de tout ranger ensuite. Les livres de montage ou l’ordinateur on leur place pour faciliter le montage.

P1070822

Non je ne monte pas mieux qu’avant, pas plus vite non plus… Mais c’est vraiment un accessoire me permet de monter bien plus souvent.

P9290159

Enfin; le seul secret dans la fabrication, il en faut bien un… C’est en fait un combi-multifonction de menuisier qui permet de travailler facilement le bois.

P9290157

De vieilles dames…

Tout a commencé par une envie de retourner à l’essentiel, au naturel. La pêche a la mouche est aujourd’hui un pratique hautement technologique, du carbone, du titane, du tungstène, des moulinets dignes des précisions de l’aéronautique, des soies et des mouches 100% synthétiques…

master (10)

J’ai donc commencé par chercher, me renseigner sur les cannes en refendu anciennes. Il en existe de toutes origines, de qualité variable mais la plupart de ces cannes sont longues et lourdes comparées aux refendus actuels. Malgré ce constat, il s’agit d’objets de grande qualité, fabriquées en grande partie à la main et qui font partie de l’histoire de la pêche à la mouche.

master (9)

Alors j’ai cherché, chiné, fouillé un peu partout, dans les brocantes et sur la toile. Se renseigner pour savoir ce qui existe encore, ce qui peu pêcher ou ce qui doit rester dans les placards. Il en existe tant, des canne d’origines diverses, japonaises, américaines, anglaises… Mais disons que c’est un peu pour le patrimoine, par la facilité d’en trouver, un peu par chauvinisme mais surtout pour leur qualité que j’ai cherché une Pezon et Michel.

master (20)

Quelques mois encore de recherches et puis je l’ai trouvée, ce fut une Master, réputée comme une bonne canne à mouche. Son état n’était pas irréprochable avec quelques anneaux en mauvais états mais je l’ai sans doute sauvée d’une destruction imminente.

De gracieuses écritures à l’encre de chine, une souplesse certaine sans être une queue de vache, des scions  biens rectilignes…

master(16)

Enfin, un peu de vernis, une ou deux ligatures refaites, un moulinet qui lui convienne et la voilà prête à reprendre du service.

Il ne faut pas se voiler la face, ces cannes vintage sont moins facile à apprivoiser en action de pêche que leurs descendantes mais prendre une truite avec une canne, une soie et une mouche des plus simples rend tout simplement heureux, encore un peu plus en accord avec la nature.

Dadou (3)

Un essaie réussi car bien d’autres suivront….

cannes

A bientôt

 

 

Des passions…

Depuis bien longtemps l’idée d’ouvrir un blog me trottait dans l’esprit.

Grâce à “Gobages” cette idée a pu être concrétisée, merci à eux!

Ce blog ne sera pas un moyen d’exposer un quelconque talent mais juste de faire partager la beauté de la nature et de la pêche à la mouche.

Tout au long de ces articles vous pourrez découvrir la faune, la flore et les paysages des vallées tarnaises.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quelques infos sur le montage des mouches, le matériel de pêche que j’utilise et des retours d’expériences viendront compléter le tout.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bonne lecture à tous et à très bientôt