Que c’est beau!

Le hasard fait parfois bien les choses, et les sites de vente en ligne aident bien les choses. J’ai donc pu m’offrir deux cannes en bambou refendu de grande classe.

Copie de Brunner type Orbigo (12)     Copie de Brunner type Orbigo (15)

Walter Brunner nous a quitté en 2007 mais ses œuvres sont indémodables. Au total, environ 3000 cannes sont sorties de son atelier dont les principales sont listées ci-dessous:

1972-1997 série”Wildwasser”

types:
“Cheri”, 185cm, #5
“Gebetsroither Super”, 200cm, #5
“Gebetsroither”, 212cm, #6
“Traun”, 228cm, #6
“Traun Special”, 235, #5-6
________________________________________

Avant 1972, Série “Austria”
types:
“Teichl”, 220cm, #5
“Pielach”, 240cm, #4-5
“Orbigo”, 245cm, #6
________________________________________
1985 Série “Salza”
5 types dont un appelé “salza sensitive”
________________________________________

Série “Pielach”
________________________________________

Série”Amabili” avec deux types
“Amabile Exlusive”
“Fortuna”
________________________________________

Série”Thymalli”
type” Thymalli Sensitive”

 Voici une Austria type Teichl ( du nom d’un rivière autrichienne)

Brunner type teichl (3)

Brunner type teichl (9)

La canne fait 7’8 pour une soie de 5. Dès la prise en main c’est son action qui surprend. Cette action rapide (pour des refendus) qui a fait la réputation des “Brunner”. C’est assez comparable à ma GLoomis en carbone qui fait aussi 8′. Le poids n’a rien de désagréable, 115 gr, ce qui reste tout à fait correct pour ce genre de matériel.

Brunner type teichl (6)

La poignée et le porte moulinet sont en liège avec deux bagues noires pour ce dernier. Un moyen d’alléger l’ensemble car d’autre canne de cette série ont un porte moulinet en acier et font 20gr de plus. Le liège est d’excellente qualité!

 Brunner type teichl (13)    Brunner type teichl (11)

Les ligatures noires et courtes donnent un effet sobre et moderne. Tout en simplicité et précision. L’anneau de départ est en tungstène.

Brunner type teichl (10)

Les viroles sont réalisée dans un alliage avec de l’argent et du nickel. Très fines leur diamètre est quasiment l’égal de celui du blank. Elle possède deux scions numérotés.

 Brunner type teichl

L’anneau de point est aussi en tungstène mais sa forme est très différentes des anneaux modernes.

Brunner type teichl (7)

Enfin, les écritures, si je ne me trompe, 870  pour août 1970 et 186  pour le numéro de la canne.

Et la seconde, une type “Orbigo” ( la rivière Espagnole???)

Brunner type Orbigo (14)   Brunner type Orbigo (11)

 5 cm et 5 grammes de plus, à première vue pas beaucoup de différences avec la “teichl”.

Brunner type Orbigo (10)  Brunner type Orbigo (8)

La canne fabriquée en avril 1976 a des ligatures bordeaux classiques, le noir était fait sur demande spécifique, tous comme le second scion.

Brunner type Orbigo (9)     Brunner type Orbigo (5)

Enfin, même poignée, même soin dans l’esthétique des viroles et des ligatures. Il ne reste plus qu’à tester en action de pêche mais je suis déjà conquis. Promis je donnerai de leurs nouvelles.

5 commentaires.

  1. bonjour a tous
    je possède une WB Austria type Gebetsroither Super 2,00 m 85 gr “5
    a l,accroche mouche 12/77 poignée cigare ligatures noires ,en comparant la Pezon Michel donc la mirage riccardi ,je trouve que la beauté et bien la WB car les virolles sont fines et bien soignées.

  2. Rebonjour le cèpe
    en fait mon commentaire n’est pas arrivé en entier.Je souhaite
    échanger ma W.B. Spezial trop rapide pour moi contre une canne de la série Austria
    (réputée plus souple) modèle Teichl ou Pielach (qui est ma
    rivière favorite).
    J’ai pu observer au bord de la Traun de Gmunden un pécheur
    autrichien lancer en double traction un streamer à plus de 20 m ,ce que je n’arrive pas à faire.
    Merci d’avance de vos informations
    Bien cordialement
    Bernard ANTONOFF

  3. Bonjour le cèpe
    je partage vos sentiments concernant le matériel ancien,avec
    une histoire.Je suis moi-même possesseur d’une W.B. Spézial
    1,75 m série Austria de Walter Brunner.Il était membre d’hon-
    neur d’un club autrichien dont je fais partie.
    Bernard ANTONOFF

  4. Merci.
    Passionné des objets qui ont une histoire! Leur nom par exemple n’est pas un simple numéro de série mais celui d’une rivière ou d’un grand pêcheur et ce “détail” change pas mal de chose.

    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *